Revaloriser les professions essentielles! #Fightfor€14

Le COVID-19 a mis en avant le rôle essentiel de toutes une série de travailleurs qui font tourner notre société. Ces ‘héros’ de l’ombre ont souvent été, jusqu’ici, déconsidérés et sous-payés. Il est temps de revaloriser ces professions et de refinancer ces secteurs essentiels, et cela passe par un combat pour l’augmentation du salaire minimum.

Ce combat, la FGTB le mène depuis plus d’un an avec la campagne ‘Fight For €14’, qui milite pour un salaire minimum brut de 14€/h, soit 2300€ bruts par mois. Pour nous, c’est la condition pour que tous les travailleurs puissent mener une vie digne, payer leurs frais et se permettre de petits extras… pour en finir avec les travailleurs pauvres ! Aujourd’hui, avoir un emploi n’est pas une garantie contre la pauvreté. Dans bon nombre de secteurs, le salaire minimum brut s’élève à environ 10€/h (en fonction du secteur et de l’ancienneté). C’est trop peu !

Cette revendication a été portée pour la première fois dans le secteur du fastfood aux Etats-Unis. Adriana Alvarez, employée chez McDonald’s et mère célibataire, est devenue une des figures de proue de ce combat. Et la lutte a payé, puisque plusieurs villes et Etats américains ont accepté de relever progressivement le salaire minimum à 15 dollars de l’heure. Cette victoire n’aurait pas été possible sans une base aussi combative, selon Bob Bruno, spécialiste des relations du travail à l’Université de l’Illinois. L’activisme a permis de modifier le regard de l’opinion publique sur les travailleurs aux bas salaires, de relayer la revendication auprès de certaines formations politiques et de la transformer en décision politique. 

Chez nous, ce combat est porté notamment par les travailleuses du secteur des titres services, où le salaire minimum est de 11,07€/ brut de l’heure. Il y a quelques mois, une de nos déléguées a pu rencontrer Adriana Alvarez lors du festival Manifiesta, et partager les secrets de réussite du combat américain. Découvrez-les dans la vidéo !

Revaloriser les professions essentielles et augmenter le salaire minimum #Fightfor14

Après les applaudissements, nos ‘héros’ de l’ombre méritent une revalorisation de leur profession et un refinancement de leur secteur. Dans certains secteurs, cela passera par un combat pour l’augmentation du salaire minimum. Dans le cadre de notre campagne #Fightfor14, une déléguée titres services de la Centrale Générale – FGTB a rencontré Adriana Alvarez, figure de proue du combat pour un salaire minimum à 15$/h aux Etats-Unis. Elle partage avec nous les secrets de sa victoire!

Gepostet von FGTB Charleroi & Sud-Hainaut am Donnerstag, 7. Mai 2020

Contenu lié :