Rencontre-débat "Z.A.D. en Pays Noir"

Partout en Belgique, il y a des lieux où le pouvoir de l’argent menace ce qui appartient – ou devrait appartenir – à tous. Dans la région de Charleroi aussi.

L’asbl Cenforsoc vous invite à une rencontre-débat autour de l’accaparement de terres publiques à des fins privées ou au nom de la croissance, et des initiatives citoyennes de résistance. 

La Marche des Communs 

En mai et en août 2017, les Acteurs et Actrices des Temps Présents ont sillonné, à pied, les villes et les villages wallons pour mettre en lumière des territoires ou les forêts sont à vendre, les hommes enfermés et les paysages en danger. Ils sont passés par Charleroi. Chaque étape de cette randonnée a été l’occasion de rencontrer des collectifs de citoyens qui s’organisent pour préserver des sentiers, des bois et des terres agricoles, face à des projets commerciaux qui les grignotent.

De cette marche, ils ont tiré le livre « Pays dans un pays », qui rassemble des témoignages et des contributions écrites et graphiques de marcheurs et de marcheuses. Il nous le présenteront et reviendront en images sur cette expérience humaine hors du commun.

Le sentier du Laury à Jamioulx 

A Charleroi aussi, il y a des « Zones à Défendre » : à Jamioulx, un sentier local fréquemment emprunté s’est vu détourner pour préserver la quiétude d’un nouveau voisin fortuné.

Des citoyens ont saisi la justice pour préserver le tracé initial et son statut public. Gérard Lorge viendra témoigner de l’action citoyenne en cours.

Biens communs, kesako?

Les biens communs, un bien drôle de concept. Evelyne Jadoul de la Cellule RISE du CEPAG nous aidera à faire le point sur la notion de « bien commun » et son histoire… pas si récente. Elle nous parlera aussi d’initiatives citoyennes de réappropriation des communs, tout près de chez nous !

 

En pratique

Samedi 20 janvier à 14h30

A la Maison des Huit Heures, Place Charles II 23, 6000 Charleroi

Infos: ASBL Cenforsoc 071/641.200 et cenforsoc.secretariat@cenforsocasbl.be

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Contenu lié :